L’année dernière, je repère et achète un nom de domaine libre pour créer un site éditorial dédié à l’aligot. Les premières étapes se déroulent sans encombre. Après avoir installé un WordPress et rédigé un contenu 100% original sur le thème, j’envoie un sitemap sur les Google Webmaster Tools, puis pose un lien sur un autre site m’appartenant (dont un article parle justement d’aligot, cela tombe bien) avant de soumettre le site à Google.

Pas d’indexation

J’ai lancé des dizaines de sites ces 15 dernières années, l’indexation est habituellement plutôt rapide. Récemment, il arrive même que des pages apparaissent dans l’index de Google quelques heures après leur mise en ligne. Cela ne va pas se passer comme cela sur ce lancement, l’index ne contient aucune page au bout de 2 semaines malgré le passage régulier de Googlebot sur les différentes pages du site.

Sur le forum dédié à l’indexation chez Google, on me conseille de mettre un peu moins le mot aligot (difficile car il n’y a pas 36 façons de nommer cette recette) et suggère que le domaine à peut-être un souci. Il s’en suit une vérification de paramétrage des DNS et une réécriture très légère de certaines pages mais rien ne change.

Pénalité manuelle

Cela fait trois semaines et en insistant sur le forum, on m’indique cette fois qu’il y a une pénalité manuelle sur le domaine, qui dans le passé faisait de la génération automatique de contenu et du scrapping à haute dose. On me suggère aussi de faire une demande de réexamen car le nouveau site n’est plus concerné.

Je vais dans Webmaster Tools > Trafic de recherche > Actions manuelles, et effectivement le domaine est blacklisté pour spam agressif (utilisation de contenus appartenant à d’autres sites, génération automatique, cloacking). Je lance une demande de réexamen le 25 juin. La pénalité est levée le 26 juin et le 28 les premières pages sont présentes dans l’index de Google. Ouf !

Que faire lors avant l’achat d’un nom de domaine ?

  1. Un tour sur la Wayback machine pour voir si le domaine a eu des pages sauvegardées dans le passé. Dans mon cas il y a seulement une page de parking de nom de domaine, ça aurait pu me mettre la puce à l’oreille. Ce n’est exhaustif mais c’est une piste.
  2. Regarder l’historique technique du nom de domaine sur un service comme WhoisHistory. Ce site donne un historique des changements de DNS d’un domaine sur plus de 10 ans. Si des DNS passent d’un hébergeur français (OVH au hasard) à un ou plusieurs services étrangers avant d’être abandonnés, ça sent potentiellement mauvais. A noter que je n’ai pas trouvé de service pour vérifier des .fr

Cette vérification n’empêche pas d’acheter le nom de domaine, cela permet d’agir plus vite par la suite (et de ne pas perdre 1 mois). Dès que le site est en ligne (et clean), vérifier dans Webmaster Tools qu’une pénalité ne touche pas le domaine, et faire une demande d’examen si besoin.

Participez à la conversation ! 1 commentaire

  1. Salut, je suis dans la même situation, j’ai acheté un nom de domaine et je vois qu’il est pénalisé pour spam agressif. Je viens de faire la demande de réexamen, en espérant que cela aille vite !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

SEO