C’est toujours la personne la plus embêtée qui bouge la première.